• CRÉE TA VIE
Coucou :D
Viens nous rejoindre, on se donne rendez-vous sur la chat box !
Et si tu es nouveau, n'hésite pas à nous rejoindre !! :)

Hello !
Welcome there !
You're on a french website, but you can contact us at the "Guest Part" we can speak English, German or Spanish :)



Partagez | .
 

 [RP Hors Time] There ain't nothin' that you can do. Relax your mind... [PV Harry Haven]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
 • MEMBRE •  Étudiant


Voir le profil de l'utilisateur

Liens du Personnage
~ ~:
avatar

• MEMBRE •
Étudiant
MessageSujet: [RP Hors Time] There ain't nothin' that you can do. Relax your mind... [PV Harry Haven]   Lun 6 Juil - 11:57

"Il est pas sérieux..."

Matthew soupira bruyamment avant de fourrer machinalement son portable dans la poche arrière de son jean, attraper vite fait ses clefs et quitter son appartement en vitesse. Quelques minutes auparavant, 'Rock With You' avait retentis dans tout l'appartement et l'irlandais s'était mis la panique à le chercher partout. Portable finalement en main, il avait décroché pour tomber sur la voix défaillante d'Harry. Il avait été étonné oui. Il était rare que ce dernier l'appelle, depuis leur dernière altercation ils ne s'étaient pas revus. Mais vu la dose importante d'alcool qui semblait émané de la voix d'Harry, Matthew comprenait pourquoi il lui avait paru utile de l'appeler. Tout semble une bonne idée quand t'es torché, même appeler un plan d'un soir. La "conversation" n'avait pas été très intéressante, juste des hoquets, des murmures et des braillements. L'irlandais avait écouté sans broncher, en hochant la tête inutilement jusqu'à ce que l'anglais au bout du fil se stoppe abruptement. Inquiet, Matt l'avait interpellé, peut être que cet idiot s'était endormi, téléphone à la main ? Dans les futilités déballées à la minute, il avait cru comprendre qu'Harry sortait de boite -Merci Einstein- et qu'il se dirigeait vers chez lui mais, avec les deux grammes de vodka qui coulaient dans ses veines, il serait étonnant qu'il ait pu gravir les escaliers jusqu'à son nid douillet. Après dix minutes de silence, de bruits de voiture, Matthew -pris entre son envie de repartir se coucher et son inquiétude de maman poule irlandaise- décida qu'il valait mieux aller le chercher, histoire d'éviter qu'il se fasse braquer son argent de tantouze bourgeoise ou qu'il s'endorme au milieu des clodos dans le quartier chaud de New Jaolins. C'est comme ça qu'après une vingtaine de minutes de marche, il se retrouva au milieu des bordels et des boites, scrutant la foule pour chercher une pauvre tête frisée écroulé sur le sol.

Et sur le sol d'une allée, se trouvait Harry, les cheveux humides et du sang coagulé encore sur une partie du visage. Inconscient. Lorsque Matthew le trouva, il sentit son coeur se compresser et ses membres se figer. Pendant quelques secondes, minutes?, il ne put rien faire à part regarder la forme gisante d'Harry. Et quand ses sens lui revinrent, il attrapa son téléphone, appela les secours et se jeta aux côtés de Harry. 'Me fait pas ça.. 'Me fait pas ça putain... Il n'entendit ni la sirène ni les bruits de pas.

_ _ _ _________________ _ _ _

Je m'appelle Matt,
je suis une patate irlandaise,
je suis gay,
j'ai un petit ami
et un plan cul longue durée.

J'vous nem.
Revenir en haut Aller en bas
 • MEMBRE •  Étudiant


Voir le profil de l'utilisateur

Liens du Personnage
~ ~:
avatar

• MEMBRE •
Étudiant
MessageSujet: Re: [RP Hors Time] There ain't nothin' that you can do. Relax your mind... [PV Harry Haven]   Lun 6 Juil - 13:38

Des bips intempestifs, braillaient de manière régulière et venaient résonner à l’intérieur du crane du bouclé. Il avait l’impression que son visage avait la grosseur d’une citrouille et que son nez avait voulu prendre toute la place sur son visage. Harry essaya d’ouvrir ses yeux, mais un des deux avait décidé de partir en congés… Et merde, qu’est ce qui avait bien pu se passer ? Il s’était fait renversé, avait affronté Godzila ? Il entendit presque les rouages de son cerveau qui tentaient de se rappeler la soirée de la veille.

La boite de nuit était plutôt glauque, Harry le savait, mais il voulait vraiment se vider la tête ce soir-là ….. Il commanda une vodka, puis accoudé au bar il commença à jaugé du regard la faune présente dans ce trou à rat. Apparemment, Harry était tombé dans un endroit charmant remplis de brute qui transpirait littéralement le sadisme et la perversion. Génial je sens que ce soir va être mouvementé. Bon Harry était la pour une bonne raison, elle était tapie au fond de sa poche et attendait son heureux propriétaire. La poudreuse, comme il l’appelait était l’une des pires saloperies qu’on pouvait trouver sur la marché. Harry lui-même ne l’avais jamais testé pourtant il avait gouté à de sacré merde. Mais cette drogue la pouvait rendre dépendant dès la première prise et grillait totalement les neurones. Cela créait des hallucinations digne d’un schizophrène paranoïaque et le bouclé n’était pas encore tombé si bas.  Cependant il devait absolument apporté ce paquet a Erik, un chef de gang charmant qui régnait sur le quartier. C’était le prix à payer de pour toute la marchandise qu’il lui fournissait quand il était encore accro.

Fatigué d’attendre, Harry commanda une autre vodka, puis encore une autre. Il tenait maintenant le bar de toute c’est force quand Erik arriva. Ce mec était un mastodonte,  il devait mesurer dans les 2m de haut et dans les 1m50 de large. Les muscle semblaient éclaté de son corps, comme si sa peau ne pouvait pas tous les contenir. Son crané rasé était recouvert d’une splendide croix gammée ainsi que de multitude de tatouages tous plus mignons les uns  que les autres. Quand il vit Harry, il grogna un ordre à la bande derrière lui et vient s’assoir a cote de lui au bar.
Le bouclé quant à lui était dans un état bien pitoyable. Il était complétement sous après s’être enfilé une ribambelle de bouteille de vodka. Quand il vis Erik arrivé, il fouilla dans sa poche et sortie laborieusement le petit sachet blanc de sa poche :

                « Cadeauuuuuux ! » hurla le bouclé, manquant de basculer de son tabouret.

                « La ferme ! » gronda Erik il saisit la marchandise et s’apprêta à partir quand il sentie quelque chose se posé sur la poche droite de son pantalon en cuir…

                « Tu sais que ta …un j jolii p’tit cul poupée ! » bafouilla Harry.

Son cerveau était complétement embrouillé et il avait commis l’irréparable : faire du gringue à un putain d’homophobe nazis…  L’heure de sa mort était arrivée.

A ce moment-là,  l’instinct de survie d’Harry se réveilla, émergeant brutalement de la quiétude procuré par l’alcool, il se rua dehors comme il le pu sous les rugissements d’Erik.

                « Grosse tarlouuuuse je vais t’éviscérer ! Tu vas creverrrrrrrr ! »

Le brun était vraiment dans la merde … Je vais mourir putain mais qu’est ce qui ma prit ?? Il faut que j’appelle quelqu’un pour qu’on vienne me chercher ! Encore embrumé par l’alcool, Harry fit défiler comme il le pouvait ses contacts et tomba sur le numéro de Matthew. Il l’appela bafouilla au télé phone quand un énorme choc s’abattit contre son crâne.


La bande d’Erik l’avait rattrapé…


Maintenant Harry comprenais pourquoi il avait l’impression que tous ses os étaient cassés, de nombreuses fois d’ailleurs. La gorge en feu,  Harry attrapa tous les fils et tuyaux qui l’entouraient et commença à les arracher uns à uns, déclenchant de nombreuses alarmes qui lui vrillèrent la tête. Harry grogna, ouvrit son œil encore valide et regarda autour de lui, il vit pas très loin de lui, Matthew affalé dans un fauteuil que les doux bruits des alarmes venaient de réveillé.

_ _ _ _________________ _ _ _

Naughty Boy ~:
 
Revenir en haut Aller en bas
 • MEMBRE •  Étudiant


Voir le profil de l'utilisateur

Liens du Personnage
~ ~:
avatar

• MEMBRE •
Étudiant
MessageSujet: Re: [RP Hors Time] There ain't nothin' that you can do. Relax your mind... [PV Harry Haven]   Lun 6 Juil - 15:05


Harry avait été pris en charge tout de suite, bien heureusement pour lui car le sang qui continuait de couler de ses plaies n'était pas la meilleur des images. Il avait apparemment été tabassé par une bande de mecs plutôt baraqués vu les dégâts. Son visage était gonflé et son nez était très probablement cassé. Au bout de deux bonnes heures à se morfondre, le personnel de l'hôpital accepta sa présence dans la chambre d'Harry. Matthew se précipita à son chevet après avoir eu la certitude que le bouclé était bien hors de danger. L'infirmière l'avait rassuré et lui avait demandé de l'appeler en cas de problèmes. L'irlandais s'assit dans un fauteuil près du lit et soupira. Il se souviendrait de cette nuit, c'est certain. Il ne savait pas exactement ce qui lui était arrivé à cet idiot mais il avait du encore traîner dans la drogue ou dans d'autres trucs pas nets. Dans un coin de lui, Matt s'en voulait de ne pas avoir réagi plus tôt, peut être que le bouclé ne serait pas dans ce pseudo coma si il avait été plus rapide à se rendre aux quartiers des plaisirs de New Jaolins. Malheureusement, ce qui avait été fait était fait et il n'y avait rien d'autre à faire mis à part attendre patiemment le réveil de Harry pour lui demander des explications -qu'il serait sûrement réticent à donner d'ailleurs-. L'irlandais soupira de nouveau et ferma les yeux. Pourquoi faire tout ça pour Harry ? Il ne l'avait rencontré qu'une fois et ce genre de "relation" est fait pour ne pas durer, pas vrai ? En général, quand tu couches avec un total inconnu, pour oublier ton désespoir amoureux envers ton meilleur ami de sur-quoi, c'est bien pour ne plus jamais la revoir ensuite. C'est dans l'ordre des choses. Mais non. Il avait fallu qu'il lui donne son numéro de téléphone, il avait fallu qu'il soit le premier numéro sur sa liste de contact. Il avait fallu qu'il se mette dans la merde.

Matt se réveilla grâce aux sons agréables et mélodieux des alarmes. Pendant quelques secondes, tout n'était qu'un brouillard un peu vague puis il se releva d'un coup et tomba sur Harry, s'enlevant sans le moindre soin ses perfusions. Il avait un œil fermé, celui qui avait viré au noir après l'altercation et il grognait de douleur. Il sauta sur ses deux pieds.

"Qu'est-ce que tu fais espèce d'abruti ?! T'as pas posé assez de problèmes ?" Grommela Matthew. Il était énervé pour une raison qu'il n'expliquait pas pour le moment mais si cet idiot continuait à vouloir se faire du mal comme ça, il allait le castrer et le sangler à son lit. Appuyant sur le bouton de l'alarme pour ne pas rameter tout l'hôpital dans la chambre, Matt posa une main sur l'épaule d'Harry et le força à se reposer sur l'oreiller.

"Franchement...  si j'avais pas été là t'aurais fait quoi ?" Continua Matt en s'affalant de nouveau dans le fauteuil. "Je sais même pas ce que je fais là."

Il releva l'oeil vers le bouclé, le jugeant. Oui, qu'est-ce que je fais là ? Je m'inquiète trop et ça me prend la tête.

"Alors, explique. Qu'est-ce qui t'es arrivé ?"

_ _ _ _________________ _ _ _

Je m'appelle Matt,
je suis une patate irlandaise,
je suis gay,
j'ai un petit ami
et un plan cul longue durée.

J'vous nem.
Revenir en haut Aller en bas
 • MEMBRE •  Étudiant


Voir le profil de l'utilisateur

Liens du Personnage
~ ~:
avatar

• MEMBRE •
Étudiant
MessageSujet: Re: [RP Hors Time] There ain't nothin' that you can do. Relax your mind... [PV Harry Haven]   Lun 6 Juil - 15:25

Une furie blonde sauta sur Harry, le plaquant dans son lit et se mit à lui hurler dessus.


                "Qu'est-ce que tu fais espèce d'abruti ?! T'as pas posé assez de problèmes ?" Matthew appuya sur l’alarme et continua son petit monologue.

                   "Franchement...  si j'avais pas été là t'aurais fait quoi ?"Continua Matt en s'affalant de nouveau dans le fauteuil. "Je sais même pas ce que je fais là."

A ces mots Harry renifla bruyamment  le regrettant quasi immédiatement, quand son nez qui devait  être cassé, commença à le lancer atrocement. Matthew n’y prêta pas attention et se rassit dans le fauteuil.

                      "Alors, explique. Qu'est-ce qui t'es arrivé ?" demanda le blond.
Harry se redressa en gémissent faiblement.

                « Premièrement, les problèmes je ne les poses pas, ils me tombent dessus, deuxièmement si tu n’avais pas été la … bas… je serais mort je pense. » Dit-il de manière extrêmement naturelle.

                     « Et pour finir, j’ai mis la main aux fesses a la mauvaise personne … » répondis-til  un sourire en coin faisant apparaitre une fossette.

                   « Je suis désolé si tu regrettes d’être venu, merci pour tout tu peux partir » lui lança le bouclé d’un air faussement détaché.

Harry entreprit alors d’ignoré le blond qui regrettait telleeeemeeeeeeeeent d’être venu et essaya difficilement d’ôter l’horrible chemise de nuit qu’il portait afin d’observer l’ampleur des dégâts.
Une immense masse violette recouvrait la moitié de son torse aux niveaux de ses cotes, on ne discernait plus ses tatouages sous l’ecchymose. De multiples plaies lui laceraient le corps, et il devait également avoir quelque fracture. Dans un soupir, Harry serra les dents et entreprit de se lever.

_ _ _ _________________ _ _ _

Naughty Boy ~:
 
Revenir en haut Aller en bas
 • MEMBRE •  Étudiant


Voir le profil de l'utilisateur

Liens du Personnage
~ ~:
avatar

• MEMBRE •
Étudiant
MessageSujet: Re: [RP Hors Time] There ain't nothin' that you can do. Relax your mind... [PV Harry Haven]   Lun 6 Juil - 20:27


Devant la légère non-réaction de Harry, Matt se renfrogna. Il pourrait être un peu plus réactif devant son sauveur attitré, celui qui s'était levé de son sommeil partiel pour venir le sortir de son trou à rats ! Vénérez ô Matthew l'Irlandais suprême ! Heureusement pour lui -enfin surtout pour Harry- ce dernier finit par lui répondre.

"Premièrement, les problèmes je ne les poses pas, ils me tombent dessus..." Matt leva les yeux au ciel. Bah bien sûr, comme si se promener bourré c'était pas déjà poser des problèmes en soit. Il ouvrit la bouche pour lui répondre mais il fut coupé: "deuxièmement si tu n’avais pas été là … bah… je serais mort je pense." Matt referma la bouche pour laisser ses joues prendre une légère couleur carmine. Il bafouilla trois mots incompréhensibles avant de se recaler dans son fauteuil. Il ne se l'avouerait sûrement jamais mais il était vraiment touché par les mots du bouclé. Au moins, il avait réussi à faire quelque chose de sa vie, soit sauver son plan cul d'un soir et il n'y avait pas vraiment de quoi se mettre dans tous ses états, tout le monde l'aurait fait non ? Au ton de l'anglais, personne ne s'était senti de l'aider à se point avant et ça mettait Matthew dans une situation privilégié qui, avouons le, faisait plaisir à son petit cœur en manque d'affection. Et Harry faisait preuve d'une maturité qui l'étonnait. C'était assez contraire au personnage finalement...

"Et pour finir, j’ai mis la main aux fesses de la mauvaise personne…" Déclara Harry avec un sourire en coin.

Abruti. Matt poussa un gros soupir mais ne put s'empêcher de sourire légèrement. Non, on ne change définitivement pas une équipe qui gagne.

"Je suis désolé si tu regrettes d’être venu, merci pour tout, tu peux partir."

L'irlandais se redressa avec un air indigné sur le visage mais se coupa lui même la parole quand le jeune blessé commença à retirer sa chemise de nuit pour réaliser l'ampleur des dégâts. Sa peau était violacée et ses tatouages qui parsemaient son épiderme avaient presque disparu sous les bleus et les coupures. Ça faisait mal rien qu'à regarder. Et il était hors de question que Matt s'en aille. No way. Il s'était pas mis autant dans le pétrin -relatif hein- pour partir les mains dans les poches: "Salut, tu vas mieux ? Ok bye, bon courage pour guérir connard."

"Arrête de dire des conneries mec. Je vais pas partir comme ça, tu m'en dois une après tout ce que j'ai fait pour t- Eh ! Te relève pas !" S'écria l'irlandais quand le bouclé entreprit de se relever. Il se précipita en avant et posa une main sur le torse de ce dernier pour le recaler dans son lit. "Ecoute, j'vais pas faire ta nounou. Tu te recouches où je t'attache au lit compris ? Tu vas pas aller vadrouiller dans la nature avec tout ce que t'as sur le corps ! Et t'as nul part où aller de toutes façons. Couché !" Matthew planta son regard dans celui de son interlocuteur et le défia d'un œil. L'irlandais fit de son mieux pour oublier qu'il touchait de nouveau la peau de celui qui lui avait fait des choses dans un taxi -sans rancunes hein- et bien d'autres ensuite. C'était assez dur de se concentrer quand un mec aussi beau gosse, amoché ou pas, était à moins d'un mètre de soit. Pas vrai ? S'il vous plait...

"Si tu m'écoutes pas, j'appelle le médecin et il appréciera pas que tu te sois arraché tes perf' crois moi." Déclara Matt, histoire de se redonner de la contenance.

_ _ _ _________________ _ _ _

Je m'appelle Matt,
je suis une patate irlandaise,
je suis gay,
j'ai un petit ami
et un plan cul longue durée.

J'vous nem.
Revenir en haut Aller en bas
 • MEMBRE •  Étudiant


Voir le profil de l'utilisateur

Liens du Personnage
~ ~:
avatar

• MEMBRE •
Étudiant
MessageSujet: Re: [RP Hors Time] There ain't nothin' that you can do. Relax your mind... [PV Harry Haven]   Lun 6 Juil - 21:29

A peine avait-il réussi à poser les deux pieds par terre  que le blond se précipita sur lui.
"Arrête de dire des conneries mec. Je vais pas partir comme ça, tu m'en dois une après tout ce que j'ai fait pour t- Eh ! Te relève pas !" S'écria l'irlandais quand le bouclé entreprit de se relever. Il se précipita en avant et posa une main sur le torse de ce dernier pour le recaler dans son lit.
Harry frissonna à ce contact, la peau chaude de l’irlandais lui rappela de délicieux souvenir… Mais le principal intéressé continua de déblatérer.
                "Ecoute, j'vais pas faire ta nounou. Tu te recouches où je t'attache au lit compris ? Tu vas pas aller vadrouiller dans la nature avec tout ce que t'as sur le corps ! Et t'as nul part où aller de toute façon. Couché ! Si tu m'écoutes pas, j'appelle le médecin et il n’appréciera pas que tu te sois arraché tes perf' crois moi »


                « Ouh… jaime quand tu me donnes des ordres …. »Susurra le frisé amusé.
 Le blond avait vraiment l’air en colère et inquiet pour lui, de plus ce ton autoritaire lui plaisait vraiment beaucoup. Pourtant Harry n’était absolument pas capable de faire la moitié de toutes les choses qui lui venait à l’esprit. Alors pour une fois, Harry fit un geste tendre remplis d’affection. Il déposa délicatement ses lèvres sur celle de Matthew en un chaste baisé.
                « Merci Matti » souffla le brun tout contre ses lèvres.
Puis Harry attrapa la main du blond toujours sur son torse, la gratifia d’un baisé elle aussi et se rallongea délicatement dans son lit en étouffant un râle.
C’est vrai que Harry se laissait rarement aller a ce genre de sentiment. D’habitude tout était calculé, mais la il ressentait le besoin d’être un peu sincère. Le fait que Matthew ai tout laissé tomber pour venir a son secours le touchait plus que ce qu’il ne croyait. Jamais personne n’avait fait sa pour lui auparavant et il se sentait ému.
La tête d’Harry tomba enfin de nouveaux dans les oreillers, un profond soupira lui échappa, bientôt suivis par un gémissement de douleur… Une brulure vive lui vrilla les cotes, faisant crispé sa main sur celle de Matthew qu’il tenait toujours.
                « Je… euh pardon » souffla le frisé le rouge aux joue.

_ _ _ _________________ _ _ _

Naughty Boy ~:
 
Revenir en haut Aller en bas
 • MEMBRE •  Étudiant


Voir le profil de l'utilisateur

Liens du Personnage
~ ~:
avatar

• MEMBRE •
Étudiant
MessageSujet: Re: [RP Hors Time] There ain't nothin' that you can do. Relax your mind... [PV Harry Haven]   Lun 6 Juil - 22:18


C'est sûr que c'était beaucoup demandé à Harry de se comporter comme un jeune homme "normal", comme quelqu'un qui ne verrait pas des sous-entendus pervers à toutes les phrases. Mais bon, rien ne semblait l'arrêter, même pas le ton autoritaire et inquiet de l'irlandais. Matt était même sûr le point de faire demi tour et de laisser le bouclé mourir dans son lit, tant pis pour les états d'esprit, tant pis pour la morale et les regrets qui viendront plus tard. Il allait le faire. Mais il ne s'attendait pas à ce que Harry l'embrasse comme ça, de manière gratuite, tout à fait chaste et même un peu touchante. Il n'eut même pas le temps de répondre correctement, l'anglais avait déjà fait un baise-main avant de se rallonger douloureusement contre le lit. Malgré le côté old school de ce geste, ça n'avait pas empêché Matthew de rougir jusqu'à la racine des cheveux. Ce n'était pas son genre, pas vrai ? A Harry de se montrer aussi émotif et sentimental. Peut être qu'il n'était pas si... rentre dedans ? Il y avait un meilleur adjectif mais il y réfléchirait plus tard. Soudain, Harry crispa sa main sur celle de Matt. "Je.. euh pardon..." murmura-t-il, carmin. L'irlandais eut un moment de flottement. Ce n'était pas vrai si ? Il était en train de rêver ?

Qu'est-ce qu'il était censé comprendre ? Harry, c'était qui ? Il s'était rencontré dans une boîte, ils avaient couché ensemble et maintenant, il était à son chevet en train de rougir comme une collégienne parce qu'il se montre tout de suite un peu trop romantique ? Matthew repensa à Etienne. C'était bien à cause de son meilleur ami qu'il avait fini dans cette boîte à boire pour oublier, à coucher avec un inconnu pour essayer de le visualiser à sa place. Et maintenant cette espèce de petite furie à l'intérieur de sa poitrine faisait des siennes et décidait de son plein grès de s'emballer pour rien aux alentours de Harry. Merde. Merde. Il n'était pas censé être attiré par Harry et ce dernier n'était pas censé se comporter comme un pauvre gars qui cherche à se faire pardonner par l'élu de son coeur. C'est des conneries. Des conneries. L'irlandais dégagea sa main et fixa un bout du carrelage, là celui-ci.

"T'essayes de faire quoi au juste ?" Demanda soudain Matthew. "T'essayes de trouver une bonne poire pour s'occuper de toi ? Parce que y'a quelques semaines t'étais bien parti pour que ça dure pas."

Il était en train de s'emballer pour rien. Il le savait mais tout semblait désormais si confus, dans sa tête, dans son cœur... partout putain. "Alors explique... tu veux quoi ?"

_ _ _ _________________ _ _ _

Je m'appelle Matt,
je suis une patate irlandaise,
je suis gay,
j'ai un petit ami
et un plan cul longue durée.

J'vous nem.
Revenir en haut Aller en bas
 • MEMBRE •  Étudiant


Voir le profil de l'utilisateur

Liens du Personnage
~ ~:
avatar

• MEMBRE •
Étudiant
MessageSujet: Re: [RP Hors Time] There ain't nothin' that you can do. Relax your mind... [PV Harry Haven]   Mar 7 Juil - 15:26

Apparemment, le geste légèrement affectueux qu' Harry avait eu à l'égard de Matthew l'avait profondément choqué. Harry le savait, il n'aurait jamais du agir ainsi... La seule fois ou il avait laissé parlé son cœur c’était avec Etienne et cela avait extrêmement mal terminer.
Le blond avait ôte sa main comme si il s'était brulé ...

            "T'essayes de faire quoi au juste ?" Demanda soudain Matthew. "T'essayes de trouver une bonne poire pour s'occuper de toi ? Parce que y'a quelques semaines t'étais bien parti pour que ça dure pas."

Les mots du blond le blésèrent profondément, il pensait vraiment pouvoir se laisser aller avec lui, mais l'amertume qu'il ressentait lui prouvait bien le contraire...

             "Alors explique... tu veux quoi ?"

Le blond était vraiment hors de lui. Le rouge lui était monté aux joues et il se tenait droit comme un piquet.
Harry savait qu'il devait faire ou dire quelque chose, mais il restait la, les yeux planté dans ceux de Matthew, une lueur de regret dans le regard.
Le brun décida de faire ce qu'il aurait du faire dès le départ avant de s'attacher bêtement à un illustre plan cul. (sorry Matti) il remit son masque de gros con insensible.

              " Désolé pour ce petit moment de faiblesse ah ah je sais pas ce qui ma pris... a mon avis ça doit être les antidouleurs. Un peu plus et on se retrouvait dans un épisode de la petite maison dans la prairie ah ah !!"


Puis Harry tourna vivement la tête, s'enroulant en position fœtale dans le draps blanc qui le recouvrait, la mort dans l’âme.

_ _ _ _________________ _ _ _

Naughty Boy ~:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: [RP Hors Time] There ain't nothin' that you can do. Relax your mind... [PV Harry Haven]   

Revenir en haut Aller en bas
 

[RP Hors Time] There ain't nothin' that you can do. Relax your mind... [PV Harry Haven]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Le ministre des Haitiens hors-Haiti visite la diaspora
» Seize the Time!An essay by Cynthia McKinneySeptember 19, 2008
» Les Hors série
» Pêcheurs hors la loi
» Session time out...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
• CRÉE TA VIE ::  :: Quartier Ouest-